Exploration d’un nouvel horizon

Cela faisait quelques temps que nous voulions visiter le fameux Quartier Rouge d’Amsterdam.

c’est décidé on y va ce week end! Recherche d’un hôtel sympa, renseignements de ce que l’on peut y faire, aller go c’est parti!

Nous arrivons dans l’après midi, totalement dépaysés à vrai dire.
la première impression de mon homme qui me dit heuuuu tu as un pris un hôtel au bord de l’autoroute disparaît à la seconde même ou nous rentrons dedans.

Hotel à la déco magnifique, un personnel à l’écoute, la chambre énorme.
hop on se pose et nous allons profiter de la piscine et de la balnéo.
j’ai un petit soucis avec la cabine à UV, j’appelle le technicien, dommage qu’il était pressé j’en aurais bien fait mon 4h lol

Début de soirée, on hésite entre le service en chambre ou le resto, on opte finalement pour le resto rien que pour sa déco ça en vaut le détour.

Repas terminé on file se préparer pour enfin aller visiter le saint Graal lol

J’avoue, j’ai quelques appréhensions sur ce que je vais y découvrir, sa réputation, les différents avis que j’ai pu en lire… Bref j’ai toujours fait finalement mon opinion moi même.

On prend la voiture, on se gare dans le parking souterrain pas très loin et hop on y est!

La première impression que nous avions eu en arrivant à Amsterdam se confirme, nous sommes dans un autre monde, il fait nuit, les lumières rouges dominent, forment une ambiance chaleureuse et cosy malgré la foule qui s’y trouve.

Les consommateurs des coffees shops se mélangent aux visiteurs un peu plus coquins, dans une ambiance limite festive.

les gens déambulent tranquillement, rigolent, même sous le coup de l’alcool ou autre sans qu’il n’y ai un soucis, on remarque quelques policiers et caméras de surveillance, mais ils ne doivent s’y trouver que par action préventive et ne doivent pas souvent agir.

Nous tombons sur le musée du sexe, petite visite sympa qui nous montre le sexe à travers le temps, les civilisations, les objets et les médias.

En sortant, quelques pas plus loin, un théâtre porno qui propose différents shows, on se renseigne, la prochaine séance débute dans 45 minutes, nous décidons de continuer notre chemin.

Je remarque que contrairement à Pigalle les sex shops sont déjà fermés, ils ne restent ouverts que les coffees shops, les musées, les restaurants, établissements proposant des shows ou les fameuses vitrines.

Un homme nous harangue et nous vante les shows de son établissement, 55 euros par personne pour voir ce qu’ils proposent avec boissons comprises dedans, ça à l’air sympa 😉

On paye, il nous donne un ticket et on doit rejoindre le théatre de l’autre coté du cours d’eau.
Arrivés devant, on nous fait monter dans une pièce ou se trouve deja beaucoup de monde, une scène au fond, avec des banquettes qui remplissent la pièce.

Une fin de show s’y joue, nous comprenons que plusieurs shows s’y déroulent pour former une sorte d’acte.
Un agent de sécu passe pour vérifier et inviter les personnes dont le ticket n’est plus valable de laisser leur place et sortir.

Installés, nous commandons, 2 boissons chacun, alcools et softs autorisés, et assistons aux shows.
Grosse surprise, nous pouvons accéder à 2 shows héteros, 2 shows solo avec sextoys et un strip, soit 1h non stop, et avec des filles magnifiques, les couples également, une interaction avec le public, des artistes qui ont l’air d’aimer leur job, souriants.

Rien à voir avec ce que nous avons pu voir ailleurs, dans d’autres établissements d’autres pays.

A la fin de l’acte, on en redemande encore, pourtant nous habitués à ce monde.

Nous finissons et sortons, là, mon chéri me dit il faut que je te montre un truc sympa, tu vas voir.

On traverse le pont et nous tombons sur un établissement qui s’avère être, après recherches, le dernier peep show de la ville.

Des gens font la « queue » devant des cabines qui semblent être autour d’un podium central.
Notre tour arrive, nous entrons dans une petite cabine avec une vitre opaque.
Mon homme me dit de mettre une pièce de 2 euros, et là la vitre devient transparente, et nous voyons évoluer sur un matelas tournant un couple en pleins ébats.
3 minutes, c’est court mais très sympa comme concept!

Tout au long de ces rues de quartier on peut voir un nombre incalculable de petites vitrines avec des prostituées dedans.
Je vais surement choquer du monde mais je trouve ça bien et sain, elles sont également très très jolies, leurs endroits sont propres, en sécurité.

2h du matin, la journée à été longue, nous reprenons la route pour aller à l’hôtel avec des étoiles plein les yeux et plein de questions dans la tête.

Mes doutes se sont volatilisés, nous avons passé une soirée géniale, découvert des endroits, des concepts et des gens vraiment top.
Des artistes soignés, ouverts, qui donnent envie de venir découvrir leurs shows, qui montrent qu’ils aiment leur travail, cela donne à réfléchir…

Catégorie:

Blog

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqué avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.